Conférence

Les Soieries Bonnet et le Japon, 150 ans de relations soyeuses ...

La maison Bonnet développe dès le milieu du XIXe siècle des échanges avec le Japon autour du commerce de la soie. Dans un apport réciproque, des Japonais visitent l’usine-pensionnat de Jujurieux en 1867, inspirant quelques années plus tard l’organisation industrielle de la première Filature moderne d’Etat du Japon à Tomioka.

En pleine vogue du japonisme, les dessins des Soieries Bonnet sont imprégnés de motifs et de références stylistiques au Japon, dont l’inventivité est saluée lors des expositions universelles. Au tournant du XXe siècle, la maison Bonnet réalise une ceinture de Obi pour les grands magasins Takashimaya implantés à Kyoto, qui inaugure une relation relancée à l’aube du XXIe siècle. La chaine diffuse une collection de foulards des Soieries Bonnet destinée au marché japonais, alors premier pays client à l’export.

Depuis la cessation d’activité de l’entreprise, une solide relation scientifique, culturelle et touristique s’est nouée entre le Japon et le musée, en écho à cette riche histoire tissée de soie.

Palais de la Bourse, Salle Maryse Bastié (1er étage)

Tout public

Accès libre